Salut, mon Raynald! 

Un beau soleil et un beau vent s’en donne à cœur joie sur la Baie-des-Chaleurs, c’est joli, vu de ma cuisine. Une étincelle se fait. La neige est encore en très bonne quantité au sol et gelée, dur comme béton. Ayant couru  un 11 km la veille, je suis entre deux choix: le Fatbike ou le trail running. Mon choix  de pleine liberté l’emporte pour un 15 km environ et je reviens et je me dit allez! une petite sortie en fatbike.

Je part vers 8h, le cocktail météo et condition au sol sont parfaits, quelques chevreuils toujours aussi surpris de me voir sont au rendez-vous, et doivent se dire tiens! encore le coureur!

Je suis au sommet en un rien de temps, je pense à un bon ami décédé récemment.

Étant paramédic , je l’ai transporté en lui offrant les meilleurs soins possible, mais la vie en a décidé autrement.

016 5

On avait besoin d’un bon gars là haut, un bénévole hors pair, généreux sans limite, blagueur, un gars de montagne comme moi, un vrai passionné. Je crois beaucoup en la spiritualité autochtone et, par hasard, je m’arrête pour serrer un lacet, je lui dis « Viens courir avec moi, je t’emmène voir mes beaux paysages! » et je repars à courir en même temps. Je m’enfonce dans la neige, deux pas et je tombe. Je réfléchis, je ris un peu et je lui dis « excuse-moi, accompagne-moi, on part pour un 42 km, voir mes 3 sommets! ». Il n’en fallait pas plus et c’est parti encore. Passer du temps en montagne, c’est magique. Je vérifie mes vivres: 1 barre tendre et la moitié d’un petit sac de fruits séchés, 2 petites bouteilles d’eau et 2 jujubes passés date. Avec ma spirutualité  et un bon partner, je vais y arriver.

Le silence de la montagne me laisse entendre le bruit de mes pas sur la neige et les vents qui soufflent fort sur les arbres, c’est merveilleux, hein mon Snal?

12966473_10153385787341898_391962779_n

C’est le surnom que je lui donnais et lui m’appelait Ston, avec un sourire. Nos nombreux croisements en montagne vont me manquer, mon ami. Nos blagues improvisées, nos sourires échangés et nos passions partagées, de beaux moments d’une vie. Je me souviens très bien de tes encouragements au Raid international. Tu vas manquer à l’organisation, aux athlètes et aux autres bénévoles, ça c’est sûr.

Le temps passe vite et me voilà rendu à 21.48 km , plus au nord de chez moi, au troisième sommet où poussent les grands arbres blancs

Il y a moins d’arbres, plus de vent, et ma casquette  part toujours au vent. Je suis exposé au facteur éolien et c’est pas chaud! Je repars donc vers le sud.

Ça va être plus rapide pour retourner puisque je suis au point le plus haut, les paysages sont magnifiques.

008 9

Je remet ma casquette tout en courant et hop!  elle se soulève à un bon 4 mètres au dessus de moi. Je ris et je dis « Snal! Ma casquette! Faut que je rentre, mes vivres que tu m’as aidé à rationner à merveille ont été efficaces, mais arrivent à sec! ».

J’arrive tout près de chez moi, ma dernière descente, et je repense à ce merveilleux 43 km passé en intimité avec mon ami légendaire, que je viens de faire en 5h30. Je ne sens pas de douleur physique, je suis affamé, oui, mais bien.

Ma plus belle course 100% sur neige en montagne avec mon ami qui m’a accompagné et réconforté de son départ. Tu seras dans mes pensées, Snal, à mes prochaines sorties. Je me souviendrai aussi de ce fameux matin où je t’ai transporté au centre hospitalier, je suis allé te voir avant de repartir pour un autre appel pour voir comment tu allais, je t’ai souri et envoyé un signe de paix avec mes doigts.

004 9

Malgré ton état, tu m’as répondu de la même façon. Tu étais un grand.

Câlin, mon Raynald (Snal)!

 Mes sympathies à Jérome et à toute la famille Savoie

Gaston

Publicités

11 réflexions sur “Salut, mon Raynald! 

  1. Oh comme tu as ecrit un beau message Gaston . Tu as perdu un grand chum on compatise avec toi. La vie est parfois difficile ….. il faut savoir en profiter à chaque jour car on ne sait pas de quoi sera fait demain… Continue de morde dans la vie et faire ce que t’aime .
    Bonne journée Ti Gas.

    Martine ❤

    J’aime

  2. Louiselle Godbout

    Bravo! Vraiment un beau message et on a l’impression de le vivre en même temps que toi. Très triste, un homme bon, sympathique parti trop vite. Ses souvenirs resteront gravés en toi. Merci pour le beau partage. Continue de mordre dans la vie.

    J’aime

  3. Diane Berthelot

    Comme de bons amis que vous étiez vous sous êtes accompagnés , il devait être content d’être avec toi pour ce dernier voyage , comme toi tu as du etre content d’être là auprès de lui pour le réconforter .
    Sympathies à toi Gaston pour la perte de çe grand chum xxxxx

    J’aime

  4. Ouellet Sylvie

    OUF… Quel bel hommage tu viens de rendre à ton grand ami, amoureux de la nature tout comme toi Gaston! J’en ai le frisson… et je me dis que c’est un très grand privilège que tu as eu de le croiser sur ta route pour partager de si beaux moments… C’est certain qu’il va te manquer, mais il sera à jamais avec toi par son âme et dans ton coeur…

    Sylvie Ouellet

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s